déchets Toute action de sensibilisation au tri des déchets demande du temps, de la cohérence et une implication de tous dans un changement de comportement individuel et collectif.
<
>
 
     

Déchets spéciaux

On se rend vite compte sur le terrain que les gens n'ont pas connaissance de la mise en place par la ville de la collecte de déchets toxiques en apport volontaire.
Les insertions dans le magazine municipal ne suffit pas. Une équipe de volontaires amèneront en fin d'année scolaire les déchets collectés à l'école, place du marché le dimanche matin.
   
Comprendre le tri des OM par matière est la première étape, mais il faut ensuite admettre qu'il reste encore de nombreux déchets non recyclables (pour des raisons de rentabilité)... qui iront à l'incinérateur, malgré tous nos efforts ; c'est une grande déception. La réaction courante est: "ben alors, ça sert à rien si on peut pas recycler tout ça !..."
  Repérer les non recyclables : objet composite, sachet souple, barquette polystyrène, CD, brosse à dents, ...

Avec cette classe de réadaptation, les jeunes fabriquent une manche à air avec des sachets plastique, qui portera leur message pour le collège et la ville : "la pollution tue".
Tous les messages ressassés à longueur de journée dans les media finissent par banaliser un discours et parfois inquiéter les enfants. Là n'est pas l'objectif. Au contraire, il faut encourager les petits efforts de chacun de nous, montrer leur importance, et surtout, montrer l'exemple.
Une affiche réalisée avec des enfants du centre social après la classe.
Le message est clair: au lieu de parler, il faut agir !
... et on commence par soi-même, à la maison, à l'école, ... pourquoi demain ? non, maintenant!

 
<
>